English

Accueil > Actualités > Le LECA travaille aussi dans les DOM




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Le LECA travaille aussi dans les DOM

4 novembre 2013 ( dernière mise à jour : 19 novembre 2013 )

Le service de Lutte anti-vectorielle de l’Agence de Santé Océan Indien met à l’honneur le LECA dans son bulletin du mois d’octobre. Ce numéro consacré à la surveillance de la résistance d’Aedes albopictus aux insecticides à La Réunion présente en effet les travaux réalisés par un étudiant en thèse au laboratoire, Renaud Stalinski, sur la description des mécanismes d’action et de résistance des moustiques au Bti (larvicide biologique).

JPEG - 24.5 ko
Essais d’évaluation de la sensibilité au Bti réalisés au laboratoire de la LAV

 

Extrait du Bulletin :

« L’efficacité du Bti repose sur un mélange de 3 toxines qui agissent simultanément pour tuer la larve du moustique qui l’ingère. Mais alors que le Bti est très largement utilisé dans de nombreux pays, peu de données sont disponibles sur ses mécanismes d’actions et les rôles précis de chacune des toxines qui le composent.
Renaud Stalinski participe au développement de techniques qui permettent une production isolée de chacune de ces toxines afin de pouvoir les évaluer séparément. Dans le cadre de ces recherches, il est venu au sein du service LAV en juillet 2013 afin de mener une première évaluation exhaustive de la sensibilité des larves d’Aedes albopictus de La Réunion au Bti. Sa mission avait pour objectifs :
- d’adapter le protocole d’essai à l’environnement du laboratoire de la LAV, - de former l’équipe du laboratoire à cette technique,
- de réaliser un inventaire initial des sensibilités au Bti de souches d’Aedes albopictus de La Réunion. »

 

Consulter le document :

En savoir plus :
- Le site de l’Agence de Santé Océan Indien
- Les pages web de l’équipe GBA

PDF - 1.5 Mo
Bulletin n°20 octobre 2013 - Agence de Santé Océan Indien






Sous la tutelle de :



Crédit et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG  2017